Prévalence

Alors qu’une étude (1) financée en 1996 par la Commission européenne faisait état de moins de quelques cas par million (Royaume-Uni, Italie, France) à quelques dixièmes de pourcent pour le Danemark, l’Irlande  et la Suède, des valeurs nettement plus élevées vont progressivement apparaître dans les études effectuées au cours des années suivantes. Cette tendance est particulièrement visible en Suède (2) où le nombre de personnes se disant atteintes d’électrosensibilité enfla en quelques années. D’autres pays connurent une évolution semblable :
 


 

 

Il n’existe à ce jour aucune donnée chiffrée concernant la Belgique.

Selon un rapport publié en 2018 par l’Anses (3), l’agence nationale de sécurité sanitaire en France, le pourcentage de personnes EHS dans la population se situe autour de 5 %.

Une étude de 2019 en Suisse a également confirmé un pourcentage de 5 à 8% (4).

En extrapolant, il s’agirait donc de plus de 570.000 personnes pour la Belgique.
 

Références:
 

(1) « Possible health implications of subjective symptoms and electromagnetic fields. A report prepared by a European group of experts for the European Commission », Bergqvist U, Vogel E, DG V. Arbete och Hälsa 19, 1997.

(2) le document « Letter to the editor : Will We all Become Electrosensitive ? », Hallberg Ö, Oberfeld G., Electromagnetic Biology and Medicine 25, p. 189-191, 2006.

(3) www.anses.fr/fr/content/hypersensibilit%C3%A9-aux-ondes-%C3%A9lectromagn%C3%A9tiques-amplifier-l%E2%80%99effort-de-recherche-et-adapter-la

(4) 'Hoe de Zwitsers worstelen met 5G', De Standaard, 31/12/2019

Nous contacter

info@arehs.be

Tel 02/772.86.80

 

Rue Jean-Baptiste Verheyden, 33

1150 Woluwe-Saint-Pierre

 


 

Retrouvez-nous sur  facebook 

Numéro de compte  BE45 0689 0333 8189

Soutenez notre action! Devenez membre

Déclaration RGPD

  • Facebook

© 2019 AREHS asbl